9 Février 2022

A l'origine de l'Atelier Fraternité !, il y a d'abord une rencontre : celle de Cpa-Cps et des propriétaires d'un terrain à vendre rue de la Fraternité à Bagnolet, sur lequel Cpa-Cps étudie un projet. En découvrant que la maison qui se trouve encore sur le terrain a abrité jusqu'en 2000 une fabrique de composants électroniques de haute précision, semblables à des objets d’orfèvrerie, conserver la trace de cette activité est apparu comme une évidence pour prolonger la mémoire du site. De même que trouver une nouvelle vie aux matériaux stockés, et pouvoir les réintégrer dans l'architecture du nouveau projet d'habitat participatif. En faire profiter les étudiants d'une école de design s'est imposé rapidement comme la meilleure option possible. C'est ainsi que l’École Duperré, qui forme de jeunes créateurs dans les secteurs de la mode, de la création textile, de la céramique, du design d’environnement et du design graphique, a pu récupérer environ 3 tonnes de cuivre sous différentes formes (bobines brut et objets manufacturés) comme "matière première" pour les travaux des étudiants.

Un projet dans le projet

Dans l’ancien atelier de David Casals, inventeur autodidacte qui avait mis au point un système ingénieux d’antivol électronique, les bobines de cuivre et les composants électroniques miniatures constituaient déjà un décor en soi. Destiné initialement à être revendu au poids et fondu, ce stock à l’éclat immuable (le cuivre n’avait rien perdu de son lustre au cours des 20 dernières années) connait une renaissance beaucoup plus convoitable, une fois confié aux étudiants de l’école Duperré. Les actuels propriétaires du terrain, Carmen et Antoine Martin Casals se sont particulièrement impliqués dans la transmission de ce précieux héritage. Leur connaissance du matériau a alimenté des échanges fructueux avec les étudiants qui étaient très curieux des réactions du cuivre à tous les traitements possibles et ont trouvé auprès d’eux un véritable appui technique dans le cadre de leurs expérimentations. Un premier rendu en novembre 2021, après une rencontre avec les architectes du projet, puis le rendu final en janvier 2022 ont mis en évidence la qualité des travaux (voir photos) et l’étendue du champ des possibles.

Du cuivre à suivre

Animé par les enseignants de l'Ecole, avec l'appui de Cpa-Cps et des architectes du projet, l'Atelier Fraternité se décline principalement selon 3 axes :

> Un travail en recherche et développement des étudiants de DNMADE Textile (diplôme valant grade de licence) et de DSAA Prospective (niveau master) à partir des matériaux récupérés.

> Une collaboration des étudiants qui le souhaitent avec CPA-CPS, les architectes et les futurs habitants pour intégrer aux constructions en cours certain éléments décoratifs, mobiliers, équipements etc...

> Un inventaire photographique des outils de production et des objets manufacturés fabriqués par la Société Casals.

Pour l’heure, le stock qui dormait dans l’atelier de Bagnolet a été déménagé et entreposé quasiment à l’identique dans une salle en sous-sol de l’Ecole Duperré, sur la porte de laquelle on a même apposé une plaque « Salle David Casals » en hommage à ce donateur et son trésor inespéré. Et comme il reste environ 80 % du stock à utiliser, l’Atelier Fraternité a de quoi dérouler pendant longtemps encore le fil de sa mémoire.

© CPA-CPS 2022 Mentions légales Crédits

Acceptez-vous que ce site utilise des cookies uniquement à des fins de statistiques (Google Analytics)