Après plusieurs mois de travail avec Habitat et Humanisme, la ville de Bagnolet et les riverains, très impliqués dans le futur de leur quartier, un nouveau projet d’habitat participatif va bientôt voir le jour. Intitulé « Fraternité ! » et situé sur la rue éponyme, il devrait être achevé en 2022. Intégrant l’histoire des habitants actuels, les valeurs qu’ils défendent et les initiatives qu’ils soutiennent, le projet d’habitat participatif sera conçu en lien avec les logements locatifs sociaux gérés par Habitat et Humanisme, avec lequel il partagera des espaces, des activités, des . Vous souhaitez participer à cette nouvelle aventure ? Vous avez-vous-même des idées ou vous porter un projet qui pourrait y trouver sa place ? Venez en parler avec nous !

« Faire la ville avec ses habitants »…  Ce crédo participatif qui est aussi le nôtre est plus que jamais incarné par le projet Fraternité ! Depuis l’origine, un dialogue s’est engagé avec les habitants actuels de cette partie de la rue de la Fraternité autour du devenir de deux parcelles appelées à évoluer. La première, dédiée au logement social, avait été proposée à Habitat et Humanisme, mais ce projet de construction sociale, de petite dimension (6 logements) s’est avéré irréalisable. C’est à l’occasion de la vente de la parcelle mitoyenne que le projet est devenu envisageable, à condition d’associer deux dimensions dont on connait aujourd’hui la complémentarité : logement social et habitat participatif. Ce scénario, qui s’est appuyé sur une réflexion avec les riverains vient d’être validé par la Ville de Bagnolet. Attachés à leur quartier et unis dans leur volonté d’être associés à l’élaboration des scénarios d’évolution, ils se sont reconnus dans les valeurs de solidarité, de mixité, de participation et d’écologie portées par Habitat et Humanisme et Cpa-Cps. Les développer ensemble dans un projet commun faisait d’autant plus sens qu’ils pratiquent déjà ces valeurs au quotidien à l’échelle du quartier.

Des projets en synergie

Fraternité ! constitue une nouvelle occasion d’inventer des lieux singuliers qui font bouger les lignes. En l’occurrence, le bâtiment de 8 logements sociaux (T1 et T2) d’Habitat et Humanisme dont Cpa-Cps assurera également la construction, pourra bénéficier (au-delà des exigences réglementaires) du même niveau de prestations que les logements en accession libre : espaces extérieurs, accès par ascenseur (logement senior possible), usage des espaces communs et participation aux projets collectifs développés dans la salle polyvalente. Véritable trait d’union entre les projets, cet espace partagé répond aussi à une attente forte des riverains, pour y développer notamment des activités associatives. Dans cette perspective, une association de préfiguration devrait être prochainement créée pour permettre de concevoir et porter ce lieu ouvert sur le quartier.

Présentation du projet lors d’un atelier avec les habitants du quartier

Construire pour le futur… et réinventer le passé

Parce que nous ne pouvons plus construire ni consommer comme avant, l’exigence de sobriété sera une priorité du projet. Et parce que la créativité dans le domaine de la transition écologique est autant une question de technique que de bonnes pratiques, les habitants en seront totalement partie prenante. Ils seront également accompagnés par la société Prestaterre et formés pour assurer un usage optimisé du bâtiment. Mais de même que penser le futur est une nécessité, respecter le passé des lieux que l’on investit en est une autre. En découvrant que l’ancien occupant du n°48 fabriquait des composants électroniques de haute précision, semblables à des objets d’orfèvrerie, nous avons souhaité en conserver la trace. Au-delà du réemploi des éléments fabriqués sur site et restés en stock, qui pourra alimenter la réflexion architecturale, ce projet dans le projet pourra prendre plusieurs formes. A commencer par un travail documentaire et d’inventaire photographique, dont la production s’inscrira dans les activités du Collège International de Photographie du Grand Paris, auquel Cpa-Cps participe. Une des ambitions du Collège est précisément d’intégrer l’image et le récit photographique dans la fabrique de la ville et les multiples manières d’investir et d’habiter les lieux. Qu’il puisse y avoir une fertilisation croisée entre les deux projets semble une évidence et nous nous attacherons à explorer toutes les opportunités qui naîtront de cette proximité de préoccupations et d’enjeux.

Le projet d’habitat participatif en chiffres

  • Parcelle de 730 m2
  • 1000 m2 de logements (du T1 au T5 ou +/ 8 logements sociaux T1 et T2 et environ 10 logements en accession du T3 au T5 ou +)
  • 300 m2 de jardin en rez-de-chaussée
  • 80 m2 d’activité
  • Stationnement en sous-sol
  • Salle commune polyvalente de 60 à 80 m2 (ERP)
  • Haute performance environnementale et architecturale avec un objectif de labellisation Prestaterre BEE/BEE+
  • Prix estimatif : 6000/6200 € / m2
  • Livraison : 1er trimestre 2022

Ces données sont estimatives et devraient être confirmées dans les prochains mois par les premières études en cours.